Départ en retraite de Monique Masson, ma secrétaire de mairie

A l’issue de 34 années de secrétariat de mairie Saint-Denis-d’Authou, Monique Masson, dyonisienne d’origine, nous a fait ses adieux, samedi 28 juin. Des adieux qu’elle avait souhaité faire dans la discrétion, mais que j’ai jugé bon d’honorer d’une petite cérémonie, organisée dans la cour de l’école. Des invitations lancées dans le secret, et tenues jusqu’au bout confidentielles par ses proches, alors que, quelques minutes avant l’arrivée de ses collègues et amis, Monique était entrain de régler les dernières factures. Devant une cinquantaine de personnes, je retraçais son passé professionnel. « Monique a travaillé aux côtés de 3 maires, Albert Montaudoin, dès le 1er août 1980, puis Gilbert Rousseau et moi-même en 1989. J’avais 25 ans à l’époque et elle m’a accompagné dans mes débuts de maire, faisant preuve d’une conscience plus que professionnelle, et même communale. Son projet était de partir en retraite en mars, et elle a accepté de prolonger sont activité jusqu’à ce que nous lui trouvions un successeur. Ce qui est chose faite, en la personne de Nathalie Bertu, qui travaillera à Saint-Denis-d’Authou en temps partagé avec la mairie de Saint-Maurice Saint-Germain. », ai-je déclaré, avant de lui offrir un voyage de 3 jours pour deux personnes au Puy-du-Fou, autour d’un cocktail d’au revoir.

ST DENIS retraite Monique MASSON 2014

Les travaux du centre bourg de Frétigny ont été inaugurés

C’est fin mai que je participais à l’inauguration des travaux d’amélioration du centre bourg de Frétigny. En présence de nombreux habitants et des partenaires financiers des 4 chantiers concernés, Daniel Tuffier, le maire, résumait les étapes de ces réalisations, à commencer par l’enfouissement des réseaux, réalisé en parallèle du changement d’une partie des canalisations d’eau. « Ce chantier, d’un montant de 175 000 €, a été aidé à la hauteur de 54% par le Syndicat Electrique, de 13% par le Conseil général, de 7% de France Télécom ainsi que d’une enveloppe de 5 000 € du sénateur Joël Billard laissant 24% du montant des travaux à la charge de la commune. En ce qui concerne la réfection de la place de la mairie, les travaux comprenaient la sécurisation des piétons et des écoliers ainsi que la mise aux normes du bâtiment en matière d’accessibilité handicapés. La subvention du Conseil général de 28% par l’intermédiaire de la communauté de communes du Perche Thironnais et l’enveloppe de 4 000 € de Joël Billard ont permis cette réalisation d’un montant de 45 000 €. L’opération de rénovation de l’Agence postale était, quant à elle, subventionnée par 2 325 € de la Commission départementale de la Présence postale et de 1 600 € dans le cadre du Fdaic. Pour terminer, l’élu rappelait l’acquisition et la rénovation du commerce multiservices du centre bourg, d’un montant de 130 000 €. Des travaux, aidés de 40 000 € du Conseil général, de 24 670 € du Pays Perche, de 2 500 € de la député Laure de la Raudière, la commune finançant les 55% restants. » rappelait-il avant le discours des élus, dont Albéric de Montgolfier, président du Conseil général, qui soulignait la nécessité de la vigilance des élus quant au maintien de la proximité. « La crainte est que la baisse des investissements publics n’ajoute la crise à la crise. », a-t-il déclaré avant que je ne souligne que rien ne se ferait sans la volonté d’un maire et de son conseil.

FRETIGNY inauguration centre bourg 2014