Médaille du cinquantenaire du cessez-le-feu en Algérie

Le cinquantenaire du cessez-le-feu du 19 mars 1962  en Algérie a été honoré d’une manière particulière, cette année, avec une mobilisation accrue de la population. Maires du canton, accompagnés de leurs porte-drapeaux, élus locaux, et représentants de la FNACA cantonale se sont réunis sur la place de l’Europe, à Thiron-Gardais. Escorté par la clique de la Croix-du-Perche, le cortège s’est rendu au pied du monument aux Morts pour une remise de gerbe effectuée par deux jeunes Thironnais. Deux autres de leurs camarades ont ensuite lu le message qu’avait adressé à toutes les forces de l’ordre, le général Ailleret, le 19 mars 1962. A cette occasion, Luc Lamirault, conseiller général, a souligné une des phrases clés du discours national de la FNACA : « Les commémorations des dates de fins de conflits sont de précieux moments de réflexion, riches en enseignements, pour vous forger un monde à la hauteur de vos espérances. » Une médaille marquant cet anniversaire lui a été remise des mains de Paul Ménec, président de la Fnaca cantonale, lui-même récipiendaire. Des médailles du dévouement et de la solidarité furent également attribuées à Maurice Delorme et Jean Neveu. La cérémonie s’est achevée par la Marseillaise, entonnée par l’assistance, dont de nombreux enfants encadrés par la bibliothécaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*